Aloha ! 🍍 Je suis Océane, et je vais essayer de t’en dire un maximum sur moi sur cette page. Mais pour que ce soit plus simple, j’ai décidé de la rédiger sous forme de domaines. C’est parti ! 😉

Introvertie et neuroatypique

Je suis née en 1998 dans une petite ville de Normandie et j’ai passé deux ans en région parisienne, dans la magnifique cité de Mantes-la-Jolie (ceci est de l’humour). Avant que ma mère ne décide de venir s’installer dans le Poitou avec mes grands-parents. Elle a refait sa vie et a eu trois garçons, mes demi-frères. En grandissant, nous nous sommes rendu compte qu’ils avaient tous une particularité : celle d’être neuro-atypiques. Et de son côté, mon père a eu deux autres enfants : une fille et un garçon (ahhh, enfin une sœur ! 😍).

Bref, j’ai grandi au sein d’une famille recomposée dont la moitié au moins a un fonctionnement différent de la « norme ». J’ai décidé de vous en parler ici, car j’ai appris en 2022 que moi aussi, j’avais ce fonctionnement-là. Et ça explique pas mal les paragraphes suivants 😊

Études : route barrée

Mon parcours scolaire est tout ce qu’il y a de plus classique ! J’ai eu mon brevet et mon Bac ES (économique et social). Il faut savoir une chose… Choisir sa voie quand on est jeune, c’est extrêmement difficile. Surtout quand on est ultra curieux.se ou que l’on est multipassionné !

Faculté : le passage obligé

J’ai voulu travailler dans la diététique, devenir organisatrice de mariage, psychologue, etc. J’ai finalement opté (enfin, APB a surtout décidé que sans Bac S, je ne pouvais pas faire de diététique) pour une licence de sociologie… Et j’ai tenu seulement quelques semaines. Non pas que ça ne me plaisait pas, bien au contraire. J’appréciais énormément les cours magistraux, car on apprenait de façon très intense, et nul besoin de devoir communiquer avec les autres. En travaux de groupe, c’était plus compliqué. Je ne vous l’ai pas dit, mais j’ai subi du harcèlement tout au long de mes années collège/lycée. Alors les relations sociales, c’était compliqué, pour le dire simplement. C’est aussi à cette période que l’on me diagnostique la maladie de Hashimoto. Ce qui est une bonne nouvelle, puisque ça m’a permis d’avoir un traitement adapté qui en limite les effets secondaires.

DUT Techniques de commercialisation en alternance : pour le meilleur et pour le pire

Après une année « sabbatique », pendant laquelle j’ai passé mon permis de conduire et déménagé dans les Yvelines, j’ai enfin trouvé une Université à intégrer. Et une entreprise de plus de 100 000 salariés pour mon contrat d’alternance. Je suis trop contente : à moi le bac +2 ! Je commence mon diplôme universitaire, et… C’est le début des problèmes. Dès la deuxième semaine de cours, je tombe malade. Je trouve un médecin dans la région que je vais finir par consulter plusieurs fois par mois pendant 2 ans. J’enchaîne les rhumes et les malaises le matin avant d’aller à la fac ou à mon travail. On finit par me diagnostiquer une phobie sociale, une agoraphobie (peur de la foule et des grands espaces) ainsi qu’un trouble d’anxiété généralisé. Je tombe des nues et je commence à prendre un traitement (qui s’avère inefficace). Je consulte des psychologues et psychiatres pour essayer de trouver l’origine de mon problème, sans véritable succès.

Bref, ce DUT a été une expérience à la fois enrichissante et catastrophique. J’y ai appris énormément sur le marketing, la communication, le monde du travail, j’ai eu ma première expérience professionnelle et réalisé mes premières missions commerciales. Mais travailler en 35h et en plus en côtoyant d’autres humains, c’était devenu inenvisageable pour moi. Je termine ce diplôme que j’obtiens miraculeusement.

Reconversion dans le digital : le rêve ultime

À la fin de ma deuxième année, j’ai dû faire un choix : continuer jusqu’en licence et master comme je l’avais imaginé, ou tout arrêter à cause de mes soucis de santé ? Je décide de dire stop et je trouve une formation en ligne dans le domaine de la rédaction web. Vous savez quoi ? Le métier de rédacteur web s’exerce principalement en freelance (du moins, à cette époque !), et donc… À domicile.

Devenir Assistante Virtuelle Freelance

Je décide rapidement de me reconvertir une énième fois comme assistante pour les entrepreneurs. La rédaction web est trop chronophage et je commence à tourner en rond. En plus, la crise sanitaire nous explose en pleine figure et je vis des moments très difficiles (et je sais que je ne suis pas la seule). J’intègre alors une formation en juin 2020 et je reçois mon attestation trois mois plus tard : ça y est ! Enfin le métier de mes rêves 😎 Je trouve ma première cliente avant même la fin du programme en ligne et je m’épanouis de plus en plus. J’ai enfin trouvé ma voie !

Entreprendre : un mode de vie

En dehors de mon métier, j’ai 1 000 projets en tête. Il faut faire des choix et continuer de tenir le rythme. Travailler seule depuis chez soi, ce n’est pas une mince affaire ! Et si je peux vous conseiller une seule expérience de vie, c’est bien l’entrepreneuriat. Être à mon compte m’a obligée à me responsabiliser, à trouver les ressources par moi-même et à comprendre qui j’étais. Bref, une vraie école de dév perso pour celles et ceux qui veulent repousser leurs limites et envoyer ch*** les contraintes.

Le message de ce blog est simple : faites ce qui vous fait vibrer.

Tu as toujours le pouvoir de changer les choses.

– Moi-même.

6 faits inintéressants sur moi

Je ne pouvais pas finir ce petit à propos sans une petite liste de trucs chiants à savoir sur moi !

  1. Je suis à la fois sociale et introvertie.
  2. Je suis extrêmement nulle en cuisine, à tel point que je fais partie de ces gens qui peuvent louper des pâtes (et il n’y a plus rien à faire).
  3. J’ai passé plus de temps devant Netflix qu’avec mes amis.
  4. Il m’arrive de rêver de digital nomadisme, mais je suis bien trop attachée à mon chez-moi pour quitter la France 😅
  5. Je ne comprends pas le second degré. Si vous me faites une blague, je vous répondrai sérieusement.
  6. Je suis partie aux USA quand j’avais 11 ans et c’est l’une des expériences les plus incroyables que j’ai pu vivre (ok, ce fait est trop cool !).

J’ai créé un blog, mais pas que !

Tu peux également me suivre sur Pinterest pour enregistrer les articles du blog, mais également sur Instagram où je partage du contenu plus personnel.

À très vite ! 😊

Océane